Tirage au sort

«Il est démocratique, par exemple, de tirer les magistrats au sort ; oligarchique, de les élire ». Aristote

«Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie; le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie ». Montesquieu

Concept

Le tirage au sort permet de distribuer des responsabilités politiques parmi l’ensemble des citoyens.

Il fonctionne bien pour des assemblées. En effet il n’est pas judicieux de tirer au sort une seule personne. Une assemblée permet de créer un échantillon représentatif de la population et d’utiliser l’intelligence collective.

Mais il faut définir des conditions, par exemple:

  • La personne doit être majeure
  • La personne doit être volontaire
  • La personne NE doit PAS avoir de casier judiciaire
  • La personne NE doit PAS avoir de problème psychiatrique

Les tirées au sort reste sous contrôle

  • d’une assemblée de contrôle
  • des autres citoyens

Avantages

Les avantages du tirage au sort:

  • tous les participants sont mis sur pied d’égalité: “démos“ le peuple: des femmes/ des hommes, des jeunes/des vieux,…
  • la procédure est impartiale et équitable.
  • un choix qui, échappant à toute intention, empêche la corruption.
  • personne n’est responsable, ne peut être blâmé ou loué pour le choix.
  • personne ne peut tirer vanité d’avoir été choisi.
  • la procédure du tirage au sort est facile, rapide, économique. Elle ne coûte pas cher, que ce soit en énergie, en moyens matériels ou en longueur de temps.

Inconvénients

Des inconvénients au tirage au sort :

  • ce type de sélection est indifférent aux besoins des personnes
  • il ignore les mérites
  • il expose les personnes à un haut degré de risque et d’incertitude
  • il retire de la dignité aux personnes en les réduisant à n’être qu’une sorte de numéro
  • il casse les élites et les traditions

Principe d’utilisation

Comme tout outil, il faut bien l’utiliser pour éviter les inconvénients et profiter des avantages.

1 – Tirage d’une assemblée

Le tirage au sort est idéal pour sélectionner une assemblée. Même si un crétin, un fou ou un fasciste est tiré au sort, il sera en minorité dans l’assemblée.

Les personnes sont tirée au sort à partir d’une liste de personnes majeurs, sans casier judiciaire, sans problème psychiatrique,…

2 – Basé sur le volontariat

La personne tirée au sort , est-elle volontaire ?

Oui: la personne est sélectionnée.

Non: tirage d’une autre personne.

3 – Formation de l’assemblée

Les personnes sélectionnées sont formées à leur futur rôle: Jury d’assise, chambre législative, chambre de contrôle (voir contrôle des pouvoirs),…

En fonction du rôle et de la complexité, la formation peut durer plusieurs jours/semaines/mois.

4 – Sous contrôle

La personne tirée au sort est sous le contrôle citoyen:

  • soit par l’assemblée de contrôle (voir contrôle des pouvoirs)
  • soit par les citoyens qui peuvent initier un référendum pour demander la révocation d’une personne jugée dangereuse.

5 – Reddition des comptes

À la fin du mandat, les représentants rendent des comptes et sont jugés sur leur action. Il est possible de porter plainte contre un ancien représentant.

Ce dernier aspect permet de se protéger des incompétents, fous, fascistes qui seraient volontaires.

Cas d’utilisation

Utile dans 3 cas:

  • Pour l’assemblée constituante, qui doit être tirée au sort !
  • Pour les assemblées de contrôle des 5 pouvoirs: législatifs / l’exécutif / le judiciaire / les médias  / la création monétaire.
  • Pour l’assemblée législative (soit en remplacement du sénat, et en gardant l’assemblée nationale professionnelle, soit en remplacement du sénat sans l’assemblée nationale)

NE surtout PAS élire l’assemblée constituante par des professionnelles… Il y a un conflit d’intérêts majeur: “Ce n’est pas aux hommes de pouvoirs, d’écrire les règles du pouvoir”.

Conclusion

Le tirage au sort permet de se protéger

  • des menteurs, des promesses de campagne.
  • des personnes voulant le pouvoir.
  • Des personnes sponsorisées par les médias et donc par les riches qui les possèdent.De la corruption. Il est difficile de corrompre une assemblée de 800 personnes tirées au sort pour un mandat court et non renouvelable. Alors qu’il finit par être facile de corrompre un professionnel de la politique en place depuis 40 ans. Un politicien professionnel doit être médiatisé et financé pour être élu. Il est donc sensible à la corruption, car redevable de la finance et des médias.

Le tirage au sort des représentants politiques en assemblée est un outil puissant pour la démocratie.