Problème: Dette Française

“Permettez-moi d’émettre et de contrôler les ressources monétaires d’un pays et je me moque de celui qui écrit ses lois.” Rothschild

“Il y a deux manières de conquérir et d’asservir une Nation, l’une est par les armes, l’autre par la dette.” John Adams (2ème président des États unis)

Pour comprendre la dette, il faut d’abord comprendre la création monétaire.

La dette en chiffre

Au 2ème trimestre 2016, la dette de la France est de 2170,6 milliards d’euros, soit 98.6% du PIB. (Voir INSEE).

Voir l’augmentation de la dette sur France-inflation

Le coût moyen de la dette entre 1998 et 2014 est de 40 milliards par an (Source).

A titre de comparaison, le déficit moyen de la SECU entre 1998 et 2014 “n’est que” de 10 milliards par an (Source).

Le coût de la dette par an est 4 fois supérieur au déficit de la SECU.

Depuis que je suis gamin on me parle du trou de la SECU, qu’il faut limiter les dépenses de santé, ne pas rembourser tous les médicaments,… puis il y a eu l’apparition des cliniques privées, mutuelles privées… alors même que nos impôts sont largement suffisants pour payer un service de santé publique pour tous (Liberté, Égalité, Fraternité).

Pourquoi ne pas parler de la création monétaire, de sa privatisation, ni des intérêts qu’ils engendrent !?

La monnaie doit être un bien public et gratuit… l’argent ne coûte rien à créer.

Cause de la dette

Une dette ou déficit apparaît quand les dépenses sont supérieures aux recettes.

Il faut comprendre que le paiement des intérêts de la dette est la 2ème dépense de l’état* ( Voir comptespublics.fr *hors « remboursements et dégrèvements d’impôts  »).

C’est colossal et inutile !

Depuis la loi de 1973 de Pompidou, l’état est obligé d’emprunter avec intérêts aux banques privées. Avant cette loi de 1973, l’état empruntait à taux ZERO à sa banque centrale. Il n’y avait AUCUN intérêt généré par le crédit.

Sans cette loi, il n’y aurait pas d’intérêts, et donc pas autant de dette.

Michel Rocard – Création monétaire – Europe 1 – (2min) (Erratum, Michel Rocard fait référence à la loi de 1973).

Il faut savoir que Mr Pompidou est un ancien directeur de la banque Rothschild. Il y avait un conflit d’intérêts majeur pour cette loi.

De 2006 à 2014, le déficit moyen du budget de la France est de 84 milliards (Source).

Sur la même période, la moyenne des intérêts de la dette est de 42 milliards.

La moitié du déficit est dû aux intérêts de la dette, et donc à la création monétaire.

Les dépenses hors intérêt de la dette de la France sont relativement stables et n’expliquent pas l’augmentation phénoménale de la dette.

Conclusion

La loi scélérate de 1973 et la constitution européenne, obligent les nations à emprunter aux banques privées ! Les peuples doivent payer les intérêts de la création monétaire aux banques privées !

La monnaie doit être un bien public et gratuit… l’argent ne coûte rien à créer.