Les Médias

“La télévision a une sorte de monopole de fait sur la formation des cerveaux d’une partie très importante de la population. Or, en mettant l’accent sur les faits divers, en remplissant ce temps rare avec du vide, du rien ou du presque rien, on écarte les informations pertinentes que devrait posséder le citoyen pour exercer ses droits démocratiques.” Pierre Bourdieu

Un média est une institution ou un moyen impersonnel permettant une diffusion large et collective d’informations ou d’opinions, quel qu’en soit le support (TV, Radio, Papiers, Web)

Les médias devraient permettre aux citoyens d’avoir accès à toutes les informations, sans filtrage, sans censure, et de laisser s’exprimer toutes les opinions. L’accès à l’ensemble de l’information, la possibilité de voir des débats d’opinions, doit permettre à un citoyen de se forger son opinion.

Aujourd’hui:

Les médias appartiennent aux riches

Osons causer – Médias : pourquoi 10 milliardaires contrôlent notre information ?

Les Médias appartiennent à une minorité de personnes très riche ou à des banques:

  • Bouygues: TF1, LCI, Métro, L’humanité, Euro Sport,…
  • Bollorée-Vivendi: Canal+, Direct 8, Direct Matin,..
  • Dassaut: Le figaro, Le particulier,…
  • Drahi: BFM, RMC, Libération, L’express
  • Lagardère: Europe1, Virgin Radio, RFM, Hachette Livre, Elle, Paris Match,…
  • Crédit Mutuel: L’est républicain, Le républicain lorrain, L’alsace, Le dauphiné,… (presque l’ensemble de la presse du nord-est de la France !)
  • Crédit agricole: La voix du nord, Nord éclair, Courrier picard,…

Voir le document de l’ACRIMED: « Médias français: qui possède quoi »

Quand on est un riche financier, habile en affaires, pourquoi racheter des médias papiers en perte de vitesse, voire en faillite ? Si ce n’est pour maîtriser l’information et l’opinion publique.

Par exemple: Le monde au bord de la faillite, racheté.

Pas d’indépendance des journalistes

Un journaliste est une personne dont la profession est de rassembler des informations, de rédiger un article ou mettre en forme un reportage afin de présenter des faits qui contribuent à l’actualité et l’information du public.

Pour travailler, un journaliste doit avoir l’autorisation de son patron pour choisir son sujet. Par exemple: L’émisison “Special Investigation” de Canal+, a 7 sujets sur 11 de censuré par Bolloré

Il y a un rapport de forces entre le journaliste et son patron, qui est en défaveur du journaliste. Par exemple: L’émission arrêt sur image a été déprogrammé de France 5. Mais on les retrouve ici.

Connaissez-vous le groupe d’influence le Siècle ?

Tous les derniers mercredis du mois, les chefs de rédactions, les principaux “journalistes” se rassemblent avec les politiques, les financiers et les propriétaires de Médias.

Il n’est pas bon d’avoir des réunions privées, sans compte rendu, entre les principaux hommes de pouvoirs et les Médias.

Les Médias doivent être indépendants. Ils doivent pouvoir critiquer un politique, un financier,… Ils doivent apporter aux citoyens des faits de manière impartiale.

Contrôle / manipulation des opinions

Les Médias permettent de manipuler, de contrôler l’opinion publique.

Par exemple:

  • Pour préparer l’opinion publique à la guerre d’Irak, les Médias ont diffusé la peur des armes de destruction massive. Mais une guerre fois la guerre faite, personne n’a trouvé d’arme de destruction massive.
  • Kadhafi a été le dirigeant de la Libye de 1969 à 2011, soit 58 ans de règne. Mr Sarkozy l’a reçu avec tous les honneurs à Paris en 2007, sans scandale dans les Médias. 4 ans plus tard, les Médias nous présentent Mr Kadhafi comme un méchant dictateur et Mr Sarkozy envoie l’armée en Libye.
  • Cf la censure de Mr Bolloré: 7 sujets sur 11 censurés à Canal+
  • Pour rendre acceptable l’immigration massive due aux guerres en Syrie et en Libye, les Médias n’hésitent pas à diffuser la photo d’un enfant mort sur la plage. Le monde avoue quelques jours plus tard: “Il fallait influencer l’opinion publique Française”.

Notre vision du monde, de l’Europe, de la France,… notre accès à l’information internationale, scientifique, culturel,…. passent par les Médias. Ils ont un pouvoir d’influence énorme sur nos savoirs, sur notre opinion.

Maîtrise des élections

Un homme politique doit passer massivement dans les Médias pour être élu. Sans temps de parole, il est impossible de défendre ses promesses de campagne et donc d’être élu.

Les Médias ont un rôle majeur dans l’élection (Voir l’élection outil oligarchique). Ils peuvent facilement favoriser ou non l’élection d’une personne.

Le représentant élu est donc redevable envers les Médias, et donc envers les riches possédant de Médias (les mêmes qui financent la campagne électorale).

Un article intéressant sur le lien qu’il existe entre le temps de parole, budget et vote, sur le site note-epoque.fr.

À noter que pendant les élections présidentielles le temps de parole est équitable, à défaut d’être égalitaire. (Voir temps de parole)

Qualité des programmes

Aujourd’hui les Médias sont principalement utilisés comme loisirs et non plus comme source d’information pourtant essentielle pour se forger une opinion et s’instruire.

Un citoyen qui ne réfléchit pas est un bon CONsommateur.

Peu ou pas de programmes politiques

Qui a déjà entendue parler du tirage au sort, de la rotation des charges politiques,… ? Pourquoi ne pas aborder ces sujets lors des présidentielles ? (Voir tirage au sort, Voir rotation des charges politiques)

L’argent est devenu obligatoire pour vivre, mais qui crée l’argent, quand, comment ? Aucun sujet ne traite de la création monétaire. (Voir création monétaire)

Le capitalisme, est-ce le seul modèle économique ?

Demain

Il est nécessaire pour un citoyen d’accéder à l’information, sans censure, sans filtrage,…  Pas de démocratie, sans Médias indépendants.

Il faut voir les Médias comme un pouvoir politique. En effet ils sont notre source d’information sur le monde, notre éclairage.

Sans maîtrise, sans contrôle ils peuvent être une source d’influence, de manipulation, de censure, de propagande,… et nous faire sombrer dans l’obscurantisme.

Comme les autres pouvoirs politiques, il faut penser à la séparation et aux contrôles des pouvoirs.

Séparation des pouvoirs

Le conseil d’administration de France Télévision, de l’Agence France Presse (AFP) et de Radio France doivent être indépendant de l’exécutif (Aujourd’hui ils sont choisi par le président de la République)

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel doit être indépendant de l’exécutif (Aujourd’hui ils sont choisis par le président de la République)

Par ailleurs il faut interdire les conglomérats de Média.

Pour la subvention de l’État aux Médias, il faut se poser la question s’il faut continuer, s’il faut imposer des critères d’indépendances journalistiques,….

(Voir séparation des pouvoirs)

Contrôle des pouvoirs

Comme les autres pouvoirs politiques, il faut penser une chambre de contrôle des Médias.

(Voir contrôle des pouvoirs)

Les Médias sont importants pour la démocratie. Ils sont un pouvoir politique qu’il faut maîtriser et contrôler.