La France est-elle une démocratie ?

“La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.” Abraham Lincoln

La France n’est pas une démocratie mais une oligarchie. L’utilisation de l’élection outil oligarchique, la faible séparation des pouvoirs, l’absence de rotation des charges, l’impuissance politique des citoyens, la perte de la création monétaire, l’absence de contrôle des pouvoirs,… sont autant d’éléments anti-démocratiques.

Rotation des charges politiques

Un des principes fort de la démocratie, c’est la rotation des charges politiques. Pour éviter la corruption, les abus de pouvoirs et avoir des représentants qui travaillent pour le bien commun, il faut une rotation des charges politiques (TODO lien).

Mais la 5ème République avec des professionnels de la politique, le cumul des mandats, des mandats renouvelables n’a pas ce mécanisme de rotation des charges politiques.

Election outil oligarchique

Notre seul pouvoir politique, c’est l’utilisation de l’élection. Hors l’élection est un outil oligarchique. Le fait de choisir parmi un petit groupe (“oligos” = petit, peu nombreux) de professionnelle politique, ultra financé et médiatisé n’est pas un élément démocratique (“démos” = le peuple).

En démocratie, le peuple doit être souverain de manière continue. L’utilisation de l’élection seulement une fois tous les 5 ans est contraire à ce principe de souveraineté continue.

L’élection outil oligarchique.

Faible séparation des pouvoirs politiques

Le pouvoir corrompt et l’homme est corruptible. Il est dangereux de donner beaucoup de pouvoir à une personne/groupe. Il est donc nécessaire de bien séparer les pouvoirs politiques.

Mais la 5ème République a une faible séparation des pouvoirs.

Séparation des pouvoirs.

Contrôle des pouvoirs politiques

Il est important de bien séparer les pouvoirs mais aussi de les contrôler. Il faut se protéger des abus de pouvoir.

Mais la 5ème République n’a pas de mécanisme de contrôle des pouvoirs.

Contrôle des pouvoirs.

Aucun pouvoir politique des citoyens

Un citoyen ou groupe de citoyen (même 10 millions) n’a AUCUN pouvoir politique.

Les pétitions, les manifestations ou les lettres aux représentants politiques n’ont aucunes valeurs légales. Elles peuvent toutes être ignorées.

Il n’est pas possible d’initier un référendum d’initiative citoyenne.

Aucun pouvoir politique.

(TODO lien RIC)

Annexion par la dette

Pour être démocratique, un pays/une nation doit être indépendant financièrement. Sinon le pays est contrôlé par l’argent, par la finance…. Et non par nous les citoyens.

La France est soumise aux banques privées pour créer son argent et possède une dette abyssale.

Il est intéressant de noter les liens étroits/dangereux entre la politique et les banques. Personne n’a peur des conflits d’intérêts, entre le monde la finance et le monde politique.

Pourquoi un Mr Pompidou, ancien directeur de la banque Rothschild, président Français, a passé la pis loi sur la création monétaire de 1973 ?

Pourquoi un Mr Macron, jamais élu, venant directement de la banque Rothschild est ministre de l’économie ?

Pourquoi un José Manuel Barroso, qui est à l’initiative du pis traité européen le TAFTA, est embauché par Goldman Sachs ?

(TODO lien Création monétaire)

(TODO lien Dette)

(TODO lien Politiciens Banques)

Liberté de l’information

En démocratie, l’accès à l’information est primordiale. Pour se faire une opinion, pour juger d’une situation, d’une idée,… il faut avoir accès à de l’information fiable et libre. Il faut des débats d’opinions.

Aujourd’hui, les médias appartiennent à un petit groupe (“oligos” = petit, peu nombreux) de personne riche. Ces même personnes financent les campagnes électorales et médiatisent leur candidat.
(TODO lien Media)

Conclusion

La France est un régime oligarchique qui donne le pouvoir au riche. En tant que citoyen, je n’ai aucun pouvoir politique. Je ne peux pas choisir mon futur.

Pour être citoyen, il faut avoir du pouvoir politique et être en démocratie.