Glossaire

Anarchie:

L’anarchie (du grec ἀναρχία / anarkhia, composé de an, préfixe privatif : absence de, et arkhê, hiérarchie, commandement) désigne l’état d’un milieu social sans gouvernement, la situation d’une société où il n’existe pas de chef, pas d’autorité unique, autrement dit où chaque sujet ne peut prétendre à un pouvoir sur l’autre. Il peut exister une organisation, un pouvoir politique ou même plusieurs, mais pas de domination unique ayant un caractère coercitif.

Le mot correct pour une situation de désordre social, sans lois, sans règles, où les différends se régleraient par la seule violence physique (armée ou non), est l’anomie.

Citoyen:

« Le citoyen est un être éminemment politique (la cité) qui exprime non pas son intérêt individuel mais l’intérêt général. Cet intérêt général ne se résume pas à la somme des volontés particulières mais la dépasse. » (Jean-Jacques Rousseau).

En démocratie, chaque citoyen est détenteur d’une partie de la souveraineté politique.

La communauté des citoyens forme la nation.

Monnaie fiduciaire:

La monnaie fiduciaire est la monnaie comprenant les pièces et les billets de banque, c’est un instrument financier dont la valeur nominale est supérieure à la valeur intrinsèque : la confiance (fiducia en latin) que lui accorde l’utilisateur comme valeur d’échange, moyen de paiement, et donc comme monnaie, repose sur un principe de garantie défendu par une institution centralisatrice. (source wikipedia)

Monnaie scripturale:

Les dépôts bancaires dans les comptes courants ou compte-chèque forment ce qu’on appelle la monnaie scripturale. La possession de monnaie par un titulaire de compte est matérialisée par une écriture en compte. Ces écritures longtemps tenues dans des registres sont maintenant gérées par informatique. Ils forment l’essentiel de la masse monétaire, très loin devant les billets et les pièces (environ 90 % de la masse monétaire). Cette monnaie circule entre les agents économiques sous forme de virement d’un compte à un autre grâce à des moyens de paiement, comme les cartes de paiement, les virements ou les chèques. (source wikipedia)

Oligarchie:

Une oligarchie (du grec olígos [« petit », « peu nombreux »], et ἄρχω /árkhô [« commander »]) est une forme de gouvernement où le pouvoir est réservé à un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante.

On peut distinguer les oligarchies institutionnelles et les oligarchies de fait. Les oligarchies institutionnelles sont les régimes politiques dont les constitutions et les lois ne réservent le pouvoir qu’à une minorité de citoyens. Les oligarchies de fait sont les sociétés dont le gouvernement est constitutionnellement et démocratiquement ouvert à tous les citoyens mais où en fait ce pouvoir est confisqué par une petite partie de ceux-ci.

Ploutocratie:

La ploutocratie est un régime politique où les plus riches sont au pouvoir. C’est donc un régime oligarchique qui a pour particularité de sélectionner les décideurs sur le seul critère de leur richesse.

Aujourd’hui on utilise ce terme pour dénoncer les dérives des démocraties où les lobbies (souvent des entreprises multinationales) influent fortement sur le texte des lois.

Vote:

Le vote (provenant du latin votum signifiant « vœu ») désigne une méthode permettant à un groupe une prise de décision commune. La pratique du vote vise à donner une légitimité à la décision en montrant qu’elle ne vient pas d’un individu isolé. Avant que le vote proprement dit n’ait lieu, il est fréquent qu’un temps de discussion ou de débat soit ménagé pour permettre à chacun des votants d’exposer ou de prendre connaissance des arguments, afin de motiver au mieux sa décision.